Le Bonfin - Centre de congrès international

Le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov a créé en 1953 dans l’arrière-pays de Fréjus un centre de congrès fraternels pour l’été. Le Bonfin était alors une campagne isolée dans les pinèdes, inculte, sans grande valeur. Dans cet endroit peu facile d’accès à l’époque, mais toujours ensoleillé, le Maître a souhaité fonder un centre de ressourcement spirituel, un lieu d’étude et d’application des vérités initiatiques, et surtout un foyer de vie fraternelle.

La grande salle d'Izgrev au printempsAu fil des ans et des bonnes volontés, le Bonfin est devenu un domaine fleuri et arboré, agrémenté de potagers, de vergers, de vignes, d’oliviers…

Une grande salle spacieuse, lumineuse, a été construite et agrandie pour abriter les réunions fraternelles. Divers locaux sont apparus selon les besoins de la vie collective : cuisine, boulangerie, serres, ateliers, dortoirs, chambres, chalets, espaces dédiés à la lecture et l’étude, à la musique, au chant choral, aux arts, etc. Le camping s’est structuré, agrandi en caravaning. Ces équipements sont en permanence modernisés, embellis, et continuent de se diversifier.
Tout cela n’a été possible que grâce aux compétences et à la participation de tous.

Omraam Mikhaël AïvanhovDepuis des décennies le Bonfin, centre de congrès international de la Fraternité Blanche Universelle, accueille au printemps (un mois) et en été (trois mois) des membres des associations Fraternité Blanche Universelle venant des cinq continents. Chaque année, des centaines d’hommes et de femmes de toute provenance culturelle, sociale, de tous âges, de toutes origines philosophiques ou religieuses, rassemblés par un même idéal, partagent une vie fraternelle riche, vivante, chaleureuse, faite d’échanges et d’activités en commun.

En écoutant chaque jour les conférences du Maître, enregistrées jusqu’en 1985 en audio ou en vidéo, ils découvrent comment nourrir harmonieusement toutes les composantes de leur être : physique, affective, intellectuelle, morale, spirituelle. Et dans cette ambiance bénie, ils participent à créer ensemble consciemment un intense rayonnement spirituel qui appelle toute la terre à l’unité et préfigure un âge d’or.

Oeuvres Complètes - Volume 30, Ch. II,II

la grande salleLe Bonfin est comme un endroit où vous venez faire une cure de santé. Toute l'année vous avez vécu dans des conditions qui n'étaient pas tellement propices à votre épanouissement; et votre corps physique, mais surtout vos corps éthérique, astral et mental, sont saturés d'éléments nocifs que vous devez éliminer pour pouvoir reprendre, avec des forces nouvelles, le travail que Dieu vous demande.
Ici vous mangez une nourriture pure, préparée par des êtres pleins d'amour et d'attention, vous respirez un air pur, chaque matin vous vous baignez dans la pureté des rayons du soleil; et c'est donc à vous maintenant de faire des efforts pour introduire la pureté dans vos pensées, vos sentiments, vos désirs, vos projets.
Profitez des conditions que vous avez ici, la paix, le silence de la forêt, pour méditer, réviser votre vie et prendre enfin la résolution de devenir des serviteurs de Dieu.

Oeuvres Complètes - Volume 30, Ch.II,III

terrain de paneurythmieVoilà, mes chers frères et sœurs, vous êtes venus ici au Bonfin pour donner un nouveau point de départ à votre vie. Sinon vous continuerez à vivre dans le désordre et à souffrir, en accusant le monde entier, et même le Seigneur, d'être responsables de vos malheurs, de ne pas reconnaître la valeur d'un être tel que vous, si juste, si honnête, si noble, qui mérite que le Ciel et la terre soient à ses pieds et lui fournissent tout. Il est temps de se débarrasser de toutes ces exigences sans fondement et de commencer à travailler pour vivre une vie nouvelle. Ce n'est pas si facile, je sais, car le vieux passé est là, tenace. De la même façon que l'avenir est lié au présent, le présent est lié au passé, avec cette différence que nous avons tous les pouvoirs de changer l'avenir, alors que nous ne pouvons rien changer au présent, car il est une conséquence absolue du passé.

Oeuvres Complètes - Volume 21(éd. 1984), 17 décembre

les lavandesLes humains ont besoin d'espace, d'infini, d'éternité, de cette nourriture de l'âme et de l'esprit que la philosophie matérialiste n'a jamais prise en considération. C'est pourquoi un jour ou l'autre le matérialisme fera faillite. Oui, certains événements se produiront et ce sera la faillite... On veut faire croire aux humains que leur bonheur dépend du progrès technique, du confort et on les empêche ainsi de prendre contact avec d'autres régions, d'autres entités qui, seules, pourraient leur apporter la paix, l'amour, la plénitude dont ils ont besoin. Ce monde spirituel, mystique a été tellement rejeté, ridiculisé, bafoué qu'il n'y a presque plus de gens qui se sentent poussés à y chercher les éléments nécessaires à leur survie, et l'humanité est en train de mourir étouffée, intoxiquée, déséquilibrée. Seule une Ecole initiatique vous donne les meilleures conditions pour entrer en communication avec ce monde subtil, respirer, manger, boire et vous sentir comblé. Quand nous méditons, nous ne prenons rien, il n'y a ni nourriture, ni boisson, ni parfum... C'est le vide; mais voilà que dans ce vide l'âme s'épanouit.

C'est dans la communion avec la vie universelle que l'on trouve le véritable sens de la vie
Oeuvres Complètes - Volume 30, Ch.II, I

Salle de conférence..Ici, vous apprendrez à vous harmoniser avec le cosmos, à vous modeler d'après ce monde infini, à vous lier à la source de toute vie, l’Ame Universelle, Dieu Lui-même. Car c'est dans cette communion avec la vie universelle que vous trouverez le véritable sens de la vie. On ne peut trouver la plénitude dans l'isolement.
Il faut créer un lien, une circulation d'énergies entre le ciel et la terre jusqu'à ce que l'harmonie, l'ordre, la beauté qui sont en haut s'installent en bas sur notre terre, c'est-à-dire en nous-même.
Jésus ne parlait pas d'une terre extérieure à l'homme; c'est tout d'abord en nous que doit s'installer le Royaume de Dieu. S'il s'installait dans le monde alors que les hommes sont encore tellement anarchiques et violents, ça ne servirait à rien, ils le détruiraient tout de suite. Ce n'est qu'au moment où le Royaume de Dieu s'installera en l'homme qu'il se reflétera aussi à l'extérieur de lui.
..Ici on vous donne les méthodes pour tout remanier et reconstruire dans votre vie. Mais ne pensez pas au temps que cela vous prendra, car dans la vie spirituelle cela ne se passe pas comme dans le monde où en quelques mois vous pouvez avoir un diplôme de manucure, de pédicure, de sténodactylo. Certains diront : « Oh! mais c'est long, et ce n'est pas lucratif. Avec un diplôme au moins on peut se débrouiller pour avoir un métier, se marier. » Bon, c'est bien, vous allez vous marier. Et après vous direz comme cet homme à qui l'on demandait s'il était heureux en ménage : «Oh non, dit-il, je n'ai jamais eu de chance avec les femmes : j'ai été marié deux fois, la première femme m'a quitté... et la deuxième est restée! ».
Alors, mes chers frères et soeurs, quand vous commencerez à être fatigués de beaucoup d'activités inutiles, vous vous arrêterez sur l'essentiel, et l'essentiel est de s'harmoniser avec toutes les forces cosmiques, c'est-à-dire d'être un conducteur de Dieu, il n'y a rien au-dessus. Je le dis, je le souligne, et je le répéterai tant que je serai parmi vous, n'attendez pas autre chose de moi. Dans le monde, toute la littérature est étalée devant vous, régalez-vous autant que vous voulez, mais quand vous venez ici sachez que vous entendrez toujours parler du même sujet : comment vous perfectionner, et que vous ne trouverez rien d'autre que des occasions de faire ce travail.

La journée au Bonfin, comme dans tous les centres fraternels*, se déroule selon les principes apportés par le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov. Le climat méditerranéen est radieux, les méditations matinales sur le Rocher de la Prière devant le lever du soleil sont un enchantement et laissent pour toute la journée et pour toute la vie des impressions merveilleusement belles.

*Voir chapitre « Izgrev »

logoAdresse : Domaine du Bonfin - 977 chemin du Bonfin - CS80090 - 83618 Fréjus cedex

Secrétariat : Téléphone : 33 (0) 4 98 11 02 22 - fax : 33 (0) 4 94 40 73 91

du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 15 h à 18 h,
le samedi de 9 h à 12 h

Accueil : (pendant les congrès uniquement) 33 (0)4 98 11 02 20

email : accueil@bonfin.org

Page mise à jour le : 06-Jan-2018