Activités - Paneurythmie - Fraternité Blanche Universelle
Fraternité Blanche Universelle, FBU, Omraam Mikhaël Aïvanhov, enseignement spirituel, spirituality, teaching, Universal White Brotherwood
16351
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16351,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive
 

La Paneurythmie

Cette danse en cercle est une ronde sacrée d’une signification profonde.
Dansée consciemment, elle résume le chemin du disciple et remplit son âme de poésie.

Souvenirs des années 1930 : la Paneurythmie à Rila
Puis [après le lever du soleil] nous redescendions vers le campement, où nous faisions les exercices de respiration et de gymnastique, et enfin nous dansions la Paneurythmie dans une vaste prairie auprès du troisième lac. C’étaient des centaines de frères et sœurs qui dansaient en formant un vaste cercle, et au centre se trouvaient l’orchestre, ainsi que le Maître dont la présence nous inspirait.
Quelquefois, encore maintenant, dès que j’entends les premières notes de la Paneurythmie, je me sens transporté à Rila. Je revois les cimes des montagnes se refléter dans les lacs si purs, le ciel si bleu où tournoient de grands aigles, et tout à coup c’est le même souffle qui vient me visiter.
Auprès du Maître Peter Deunov, Éléments d’autobiographie 2, chap. XIII
Les mouvements sont un langage symbolique
Très peu connaissent l’art d’éveiller les autres à une vie intelligente, pleine de beauté et de printemps, en touchant l’être le plus sublime qui vit au fond de l’âme humaine.
Les mouvements du corps et du visage sont un langage clair, éloquent, puissant pour celui qui sait les lire. Ils sont une lettre que nous écrivons constamment aux mondes visibles et invisibles. Ils sont des signes secrets à l’aide desquels nous entrons en contact avec tous les êtres raisonnables ou déraisonnables de la nature. Ils sont des expressions de notre intellect et de notre cœur, et c’est par eux que nous avons la possibilité de créer ou de détruire notre avenir.
La différence entre un mage blanc et un mage noir, c’est que les mouvements que fait le mage noir diminuent la paix chez les autres, éteignent leurs pensées, embrouillent leurs idées et éloignent leur esprit des sources de la vie ; tandis que les mouvements du mage blanc sont remplis de pureté, d’harmonie, de sérénité, de douceur, ils sont sincères et beaux, ils nous donnent la vie, ils nous éclairent et nous délivrent des chaînes de la nature inférieure. Plus tard il existera une école dans laquelle les humains apprendront par des mouvements accompagnés de musique comment se renouveler et renaître physiquement et moralement. La « Paneurythmie » est l’une de ces méthodes.
Collection Izvor n° 223 – Chap VIII
Une danse initiatique
Le Maître Peter Deunov a aussi créé une sorte de danse rythmique : la Paneurythmie, dont il a composé la musique et indiqué les gestes. Elle se danse en plein air, le matin, au printemps et en été. Les frères et les sœurs évoluent par couples en formant un vaste cercle. Tous les gestes de la Paneurythmie, quoique très simples, sont d’une grande beauté plastique. Ils correspondent à une profonde science de la structure psychique des êtres et des lois acoustiques. Cela vaut la peine de connaître la signification de ces gestes, de comprendre comment ils nous mettent en contact avec les forces et les courants harmonieux de la nature. Même si on ne connaît pas leur sens, on ressent leur action bénéfique, on est apaisé, renforcé.
Collection Izvor (hors série) – Hommage au Maître Peter Deunov
S'harmoniser avec les rythmes les plus bénéfique de l'univers

Tout est rythme dans l’univers”, dit le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov, “et l’être humain lui-même appartient à ce grand rythme cosmique. De manière perceptible ou non, toutes ses fonctions biologiques ou psychiques obéissent aux lois du rythme. Par sa façon de vivre, par ses pensées, ses sentiments et ses actes, il entre plus ou moins en harmonie avec le rythme universel. La musique, la danse ne sont que des tentatives pour entrer à nouveau dans ce rythme universel ou pour s’y maintenir. C’est pourquoi chaque culture attribue à la musique et à la danse une origine divine.

En créant la Paneurythmie, le Maître Peter Deunov nous a donné les méthodes qui nous permettent de nous harmoniser avec les rythmes les plus bénéfiques de l’univers, car seul un Initié peut découvrir les mouvements et les sonorités qui correspondent à ces rythmes. Si l’on approfondit ces mouvements et ces sonorités, on y découvrira des principes, des règles qui ont leurs correspondances dans la vie psychique. Vous devez donc considérer la Paneurythmie comme une méthode pédagogique: danser la Paneurythmie, c’est apprendre à adapter vos pensées, vos sentiments et vos actes aux rythmes les plus harmonieux de la nature.

Muriel URECH – la paneurythmie de Peter Deunov – Éd. Prosveta (1993)